vendredi 29 novembre 2013

Bora Bora's Bitches Jacinthe Nitouche

Auto Edition - 2013
Format epub


Salut les culs, moi c'est Jacinthe Nitouche, Jaja pour les intimes. Que dire à part que je vis ou plus exactement j'essaye de survivre avec trois filles plus cinglées les unes que les autres, Pétra Van de Pute, Jane Moreau et Phillis Pine dans un endroit que nous avons rêveusement surnommé « Bora-Bora ». Oui sur le papier ça peut envoyer de la bûchette mais dites-vous que dans la vie c'est pire. Pour épicer le tout, un mâle de nature indéterminée qui a le don de me mettre le téton en érection et la vulve au court bouillon est apparu subitement sur notre palier. Vous allez donc suivre une année de notre merveilleux quotidien et j’ai envie de dire : « Mais quel quotidien !!!! ». Quoi ? C’est moi qui raconte, je ne vais pas vous dire que notre quotidien est aussi mou que le périnée de Mamie Nova, ce ne serait pas crédible. Voilà, alors après j'ai envie de dire qu'il ne vous reste plus qu'à mélanger tout ça dans un shaker, de verser le tout dans un joli verre à cocktail avec une paille et de le déguster amoureusement.

Mon avis :
Franchement j'ai passé un super moment avec ce livre, j'ai bien ri et ça m'a fait un bien fou.
 
Un conseil ne le lisez pas si vous êtes allergique à la grossièreté. Moi j'ai adoré, de plus l'auteur à des répliques qui sont juste géniales. Même ces annotations sont à tomber.

En faite l'histoire est toute simple c'est quatre filles, quatre amies, qui vivent sous le même toit. Le soir quand elles rentrent du boulot c'est pour parler de mecs et de cul. Mais elles ont une façon bien à elles d'en parler.

Je ne mets jamais d'extraits mais là exceptionnellement j'en mets quelque uns :

- Je ne sais pas comment tu fais pour marcher avec des talons de dix centimètres, moi quand j'en mets j'ai l'impression de ressembler au caniche de Mme Gandus qui se serait fait prendre par un St Bernard.
- C'est une question d'habitude ma Jaja !
- Quoi de se faire prendre par un St Bernard ?
- T'es con !

- Il t'a bouffé la chatte ? demande la Syphilis [...]
- Putain Phillis merde ! hurle Jane outrée.
- Quoi ? Genre ce n'est pas ça qui vous intéresse ?! [...]
- Je savais que je n'aurais pas du te le laisser. Merde ! Moi je viens de m'en faire un, il avait la langue tellement rugueuse que j'ai cru qu'il allait me décoller le clitoris, renchérit la Syphilis.
- Moi ce qui m'aurait inquiétée c'est de savoir où il est allé traîner pour avoir la langue dans cet état, balance Pétra.
je ne la laisse pas même répondre que j'enchaine :
- T'es sure que ton gars ce n'était pas un chat en faite ?

2 commentaires:

  1. J'ai envie de le lire, il a l'air super et drôle!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré aussi et j'ai relevé le même extrait que toi pour mon article ( le 2eme !!) lol j'attends la suite avec impatience maintenant !!

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires !
Merci d'être venu me rendre visite !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...