vendredi 12 octobre 2012

Le bal des hypocrites de Tristane Banon

Le bal des hypocrites
de Tristane Banon
Editions Au Diable Vauvert - 2011
120 pages



Synopsis :
Le 5 février 2007, lors de l'émission 93, faubourg Saint-Honoré présentée par Thierry Ardisson, Tristane Banon accuse Dominique Strauss-Kahn de s'être livré à des violences sexuelles à son encontre au cours d'un entretien pour le livre qu'elle préparait. L'affaire est évoquée dans le livre de Christophe Dubois et Christophe Deloire, ‘Sexus Politicus’ en 2006 et fait l'objet du dernier chapitre du ‘Roman vrai de Dominique Strauss-Kahn’ de Michel Taubmann, une biographie autorisée. Lors de la parution du livre en mai 2011, Tristane Banon conteste cette version de sa rencontre avec DSK.
Ce témoignage revient bien sûr au premier plan le 15 mai 2011, lorsqu’éclate comme un coup de tonnerre mondial l’Affaire DSK au États-Unis. Elle suscite immédiatement en France des soutiens à l’homme politique injurieux pour les femmes qui révèlent une régression importante de la société française sur le respect du droits des femmes et la condamnation des violences sexuelles. L’affaire devient nationale, les féministes se mobilisent et l’intérêt mondial, relancé par l’abandon du procès pénal contre Nafissatou Diallo qui met en cause une justice de classe, s’aiguise.
On connaît la suite : fuyant les médias qui la harcèlent, des menaces et les demandes d’interviews du monde entier, Tristane Banon ne parlera plus qu’à travers son avocat David Koubbi, mais maintiendra ses accusations et portera finalement plainte le 4 juillet 2011 pour agression sexuelle contre Dominique Strauss-Kahn.
Aujourd’hui, elle incarne pour les femmes, dans et au-delà de nos frontières, une cause qui la dépasse. 


Mon avis :
Vu le titre je pensais au moins que Tritane Banon donnerait les noms des personnes qui était au courant de "l'affaire" mais non, elle donne des surnoms et de vagues descriptions donc à nous de déduire qui est qui, pour certains j'ai trouvé que c'était évident mais pour d'autres... Je pensais aussi qu'elle parlerait de sa rencontre avec DSK, attention je ne demandais pas des détails mais au moins qu'elle reviendrait dessus mais rien.

Elle parle surtout de son état d'esprit quand l'affaire DSK a fait la une des journaux, elle parle des agressions verbales qu'elle a subit que se soit de certains journalistes, d'hommes politiques ou d'inconnus.
La dessus mon avis est assez mitigée, certaines remarques me paraissent tout à fait plausibles mais d'autres j'ai du mal à croire que des inconnus puissent faire ça. 

Par exemple, elle a eu comme remarque d'un journaliste : "Que se soit vrai importe peu, faire ça est honteux, c'est une flèche plantée dans le dos de la gauche, tu n'en sortiras pas grandie" Là je pense que c'est ce journaliste qui n'en sort pas grandi de sortir des choses pareilles.
Par contre quand elle parle d'un père de famille qui demande à un des ces enfants de lui donner la définition d'une rumeur, que l'enfant lui donne et que le père répond : "Oui, mon ange, c'est ça, et parfois, même, une rumeur est une vilaine histoire que des mauvaises filles racontent pour faire tomber des puissants" Là franchement j'ai du mal à y croire, attention je ne dis pas que Tristane Banon ment mais ça me parait tellement peu réaliste.

Elle parle aussi d'avoir été suivie, mise sous écoute téléphonique, je trouve ça un peu gros. 

Ce qui m'a surpris aussi dans ce livre c'est quand elle revient sur le faite qu'elle n'ira pas témoigné pour aider Nafissatou Diallo, elle dit que c'est entre DSK et Mme Diallo, personnellement ça me serait arrivée je pense que j'aurais aidé cette femme, surtout sachant ce qu'il m'avait fait subir.

Maintenant je ne dis pas que Tristane Banon ment sur ce qu'il lui ai arrivé, par rapport à DSK j'aurais tendance à la croire, surtout avec tout ce qu'on sait maintenant. Peut être qu'elle n'a pas fait ce qu'il fallait au bon moment pour que personne ne mette en doute sa parole, mais d'un autre côté je ne peux pas la juger là dessus, je ne sais pas comment j'aurais réagis à sa place.


Je ne mettrais aucune note à ce livre, vu que c'est un témoignage, je trouverais ça assez déplacer de le "noter".


1 commentaire:

  1. très bonne chronique tout en retenue face à un sujet délicat.
    biz

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires !
Merci d'être venu me rendre visite !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...