vendredi 11 mai 2012

The walking dead T1 - L'ascension du gouverneur - Robert Kirkman & Jay Bonansinga


Titre : The walking dead T1 : L'ascension du gouverneur
Auteurs : Robert Kirkman & Jay Bonansinga
Editions : Le livre de poche
Genre : Horreur
Nombre de pages : 350

Synopsis :
Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur.
Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu’il est, ce qui l’a conduit à devenir…

Mon avis :
Je vous rassure de suite, je ne connais ni la BD, ni la série TV et ça ne m'a pas du tout gêner dans la découverte de ce roman. Ce n'est pas mon style de livre mais en lisant le synopsis je dois dire que j'ai été intrigué, je ne regrette pas du tout ma lecture, j'ai adoré.

Dès le début du livre, on est de suite dans l'histoire, puisqu'il commence par un massacre de zombies, avec notre petite Penny qui est cachée dans un placard en attendant que tout se termine. La lecture s'enchaine, on ne voit pas le temps passer, les pages se tournent toutes seules, j'ai été tellement captivé par ma lecture que je l'ai lu en une journée. Grâce au rythme imposé, le lecteur est happé dans l'univers créer par les auteurs et vit l'enfer de notre petit groupe. La fin du roman m'a laissé sans voix, je ne m'attendais pas du tout à ça.

Côté personnage, nous avons Philip Blake, le leader du groupe, qui a un caractère un peu particulier, même si certains de ces actes sont compréhensibles, d'autres le sont beaucoup moins.
Brian Blake, le frère de Philip, est un personnage qui n'est pas sûr de lui, nerveux et incapable de tuer des zombies, pour lui ils restent encore des humains. Et croyez moi, vu ce que les zombies font aux humains, personnellement je n'aurais aucun soucis à les tuer.
La petite Penny, la fille de Philip, apporte un peu de douceur au livre.
Ensuite nous avons les amis d'enfance, Rick et Bobby, qui suivent aveuglement les ordres de Philip.

La plume collective de Robert Kirkman et Jay bonansinga est fluide, détaillée et bien construite. Je m'attendais à des descriptions assez gores mais pas du tout, dans l'ensemble ça reste soft.
The walking Dead est un roman à découvrir d'urgence. J'ai hâte de lire la suite qui n'est malheureusement pas pour tout de suite, vu qu'il n'est toujours pas sorti aux USA.

Je remercie le forum Club de lecture et les éditions Le livre de poche pour ce partenariat.

Ma note : 8,5/10

2 commentaires:

  1. Très bonne critique ^^
    Je connais la BD et la série seulement de nom aussi mais plein de monde ne m'en dit que tu bien.

    RépondreSupprimer
  2. Très bel avis!!! Je le rajoute dans ma LAL ;)

    RépondreSupprimer

Pour information, je modère les commentaires !
Merci d'être venu me rendre visite !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...